Diese Diashow benötigt JavaScript.

Interview avec Komi Edzro

DES ACTES À CARACTÈRE RACISTES CONTRE L’ASSOCIATION TOGO ACTION PLUS e.V DE BERLIN ?

Togo Action Plus e.V est une association à but non lucratif, qui œuvre principalement pour les droits et une bonne intégration des réfugiés en Allemagne.

Depuis un certain temps, cette association qui fait de la lutte contre le racisme son cheval de bataille et dont le siège se trouve au quartier Friedrichshain à Berlin, fait objet d’actes de vandalisme et de chantage, qualifiés de racistes par Komi EDZRO, Directeur de l’association ITAP.

Je me suis approché de cette association, pour de plus amples informations. Je vous propose donc une interview du journaliste Kangni Coco LOCOH (J.C) et le Directeur Komi EDZRO représentant l’association (ITAP).

J.C: Bonjour M. Komi EDZRO, je rappelle que vous êtes le premier responsable de l’association Togo Action Plus e.V. (ITAP) Dites-nous, comment se porte ITAP?

ITAP: Merci M. le journaliste pour l’occasion que vous nous accordez de nous exprimer sur nos activités. Je dirai que ITAP se porte merveilleusement bien, même si certaines personnes en souffrent.

J.C: Même si certains en souffrent ? Pourquoi souffriraient-ils que ITAP aille bien?

ITAP: Malheureusement c’est le constat, car on dirait de par ce que nous vivons, que certaines personnes ne veulent pas que nos activités se poursuivent, alors que ce que nous faisons dans cette maison, c’est pour le bien de plus d’un.

J.C: Avant d’aborderle constat sur le terrain,nous sommes en fin d’année, où tout le monde fait un bilan. Quel est le vôtre à ITAP?

ITAP: À ce stade et comme nous sommes en fin d’année, je dirai que le bilan est positif. Il est positif, car nous avons tenu le coup malgré tout pour finir l’année, et aussi pour ne pas décevoir nos partenaires.

Nous avouons que le travail n’a pas été facile, mais nous avons essayé tant bien que mal de tenir le coup, surtout avec cette pandémie qui ne cesse de freiner les choses.

Chez nous à ITAP, les mesures barrières ont été incontournables, et leur respect, nous a permis de poursuivre nos cours de langue jusqu’à leur fin le 15 Décembre passé.

Nous voulons saisir cette opportunité pour féliciter et remercier l’ensemble de nos enseignants, élèves, et toutes bonnes volontés, qui nous ont chacun aidé jusqu’à ce stade.

J.C: Rencontrez-vous des difficultés particulières dans l’exercice de vos activités? Nous avons appris que vous avez fait objet d’acte raciste dernièrement. Qu’est-ce qui s’est passé?

ITAP:Difficultés, il y en a toujours et pas des moindres je vous assure.

Effectivement, ITAP fait toujours réagir des personnes non solidaires. Le 15 Décembre dernier, notre association a été de nouveau sujet de vandalisme à notre siège; un acte que je qualifie de raciste.

Des personnes non identifiées sont venues arracher nos affiches et posters.

Nous comprenons que cette nouvelle action comme celles dans le passé, que nous avions subies, font suite à des volontés de certaines personnes, qui ne veulent pas que nous existions de par nos actions, qui ne consistent qu’à satisfaire et aider ceux qui sont dans le besoin. Chez nous à ITAP, notre credo, c’est que tout le monde trouve satisfaction, sans discrimination.

Pour rappel, il nous a même été signalé une fois par une lettre anonyme que « Friedrichshain bleibt deutsch » c’est-à-dire que le quartier Friedrichshain où se trouve notre association, reste allemand. Il faut par là, comprendre que certaines personnes ne veulent pas des étrangers dans ce quartier, et comme nos actions sont en majorité à l’endroit des réfugiés, alors elles ne peuvent nous aimer. Certains vont jusqu’à coller des affiches nazis sur nos murs et mettre les déchets de chiens dans notre boîte à lettre. Ils vont parfois jusqu’à confondre le long de nos murs à un dépotoir pour y jeter les déchets de tout genre. Malgré que le propriétaire de l’immeuble soit venu badigeonner tout le bâtiment pour éviter de tels actes, cela ne fait que s’amplifier de plus belle. Comprenez le degré de méchanceté, de par ces actes.

J.C: Que faites-vous donc contre tous ces actes ?

ITAP: Que pouvons-nous donc faire ? Nous sommes dans un pays de droit et l’idéal, est de nous tourner vers la police pour la constatation des faits, appuyée par une plainte. Aucune autre action ne peut être menée même si nous nous fâchons. C’est la triste la réalité que nous vivons.

Parce-que nous luttons contre le racisme, antisémitisme etc… nous constituons nous-mêmes des cibles. Tout est entre les mains de la police, mais nous de notre côté, nous poursuivons nos actions, car nous ne nous découragerons pas.

J.C: Vos mots de fin.

ITAP: Nous voulons une fois encore réitérer nos remerciements à nos enseignants, de même qu’à nos élèves, que malgré la pandémie, ils ont respecté leurs engagements pour la tenue des cours avec courage et abnégation. Nous félicitons également tous, et leur demandons de ne point se lasser de nous soutenir, car c’est grâce à eux et leurs différents dons, que nous subsistons. Nous lançons également un vibrant appel à toutes les bonnes volontés, de nous soutenir, car nos projets ne sauraient être réalisés sans leurs apports et c’est ensemble que nous y parviendrons.

Enfin, nous leur souhaitons ainsi qu’à tout le monde, une bonne santé pour renter dans la nouvelle année, car sans la santé rien ne peut se faire.

Je vous remercie.

Kangni Coco LOCOH

Eine Botschaft zum Jahresende

Ein sehr herausforderndes (Unterrichts-)Jahr geht vorbei! Wir von ITAP haben zum Lockdown geschlossen und am Dienstag zum letzten Mal unterrichtet.

Es gab in diesem Jahr neben Corona viele Herausforderungen – Hanau, die Querdenker-Bewegung und der grausame Mord an George Floyd sind nur die Spitze des Eisbergs und zeigen, dass es noch viel für uns und Allgemein im Kampf gegen rechte Ideologien und #Rassismus zu tun gibt.

Wir bedanken uns bei jeder Person, die uns in diesem Jahr unterstützt hat – als Kursleiter*in, Teilnehmer*in, Besucher*in, Follower*in, mit mentalen und monetären Hilfen:
Ihr alle helft, ITAP zu sein, was der Verein ist, und zeigt mit eurer Teilhabe, dass ihr die Welt zu einem besseren Ort machen wollt. Noch gibt es viel zu tun, doch wir geben den Kampf niemals auf! 1000 Dank an alle!

Sachbeschädigung am Vereinsbüro

Schon wieder gab es Sachbeschädigung bei uns vor dem Verein.

Am 15.12.2020, wahrscheinlich zwischen 10 und 12.45 Uhr, wurden Türschilder und Plakate abgerissen, vermutlich um zu zeigen, dass man gegen unsere Arbeit ist.

In der Vergangenheit hatten wir schon einiges erlebt – immer wieder Vandalismus vor dem Vereinshaus, eine aufgemalte Swastika und Hundekot im Briefkasten.

Wir lassen uns davon nicht unterkriegen, werden jedesmal Anzeige erstatten und stehen wie immer für unsere Werte ein.