»Den Menschen wird jegliche Freiheit genommen«

In Togo kontrolliert das Militär das tägliche Leben. Ein Gespräch mit Mass D. Bamba

Interview: Martin Dolzer

(Mass D. Bamba ist Vorsitzender der »Diaspora zur Unterstützung der Demokratie in Togo«)

Das ganze Interview auf:

https://www.jungewelt.de/artikel/353414.gnassingbe-diktatur-den-menschen-wird-jegliche-freiheit-genommen.html

Werbeanzeigen

Mitarbeiter des togolesischen Geheimdiensts in Ghana festgenommen

Die Sicherheit für Geflüchtete aus Togo steht infrage.

Mitarbeiter des togoischen Geheimdienst sind in Ghana am 01.01.2019 beim Versuch festgenommen worden, heimlich einen Geflüchteten aus Togo festzunehmen.

Sicherheitshinweise Togo. Auswärtiges Amt / Berlin

Aktuelle Hinweise

In Togo kann es insbesondere im Hinblick auf die für den 20. Dezember 2018 geplanten Wahlen zu öffentlichen Kundgebungen bzw. Protesten durch die togoische Regierungspartei und die Opposition kommen. Gewaltsame Ausschreitungen sind dabei nicht auszuschließen. Seit August 2017 forderten wiederholte Proteste und Auseinandersetzungen auch vereinzelte Todesopfer.
Reisende werden gebeten, besonders vorsichtig zu sein, die lokalen Medien zu verfolgen und Menschenansammlungen zu meiden.

https://www.auswaertiges-amt.de/de/togosicherheit/213850

LETTRE OUVERTE DE PERSONNALITÉS ET AMIS DU TOGO POUR L’AVENIR DU TOGO

Réseau de la Coordination de la Diaspora Togolaise Indépendante (RCDTI)

Nous, personnalités de la Diaspora togolaise plurielle et indépendante, avons pris connaissance de la volonté du
Gouvernement togolais, de maintenir la candidature de Faure Gnassingbé à la tête de l’Etat togolais au cours du
mandat actuel 2015-2020 considéré comme usurpé par la grande majorité du Peuple togolais et sa Diaspora.

[…]

Vollständiger Brief:
RCDTI_6 juin 2018_Lettre Ouverte Personnalites_Avenir du Togo_Final_Diff

HOMMAGE A GAËTAN MOOTOO, ARDENT DEFENSEUR DES DROITS HUMAINS

Grand par son cœur et ses idéaux et fidèle parmi les fidèles d’Amnesty International, Gaëtan MOOTOO a consacré plus de 30 ans de sa vie à défendre les droits humains dans le monde et tout particulièrement en Afrique. Sa première enquête fut l’affaire « des tracts subversifs » en septembre 1985 au Togo où régnait sans partage le président Eyadéma Gnassingbé. 15 intellectuels togolais dont Omer Aka Adoté, mort sous la torture, et moi-même furent illégalement arrêtés dans cette affaire.
Le décès de cet ardent défenseur des droits humains m’a profondément bouleversé et je tiens ici à lui rendre un hommage mérité et à m’incliner, avec gratitude et respect, devant sa mémoire. Je renouvelle ma gratitude à Amnesty International pour m’avoir aidé à traverser ces moments difficiles et avoir contribué à mon élargissement.
Ma famille et moi adressons nos sincères condoléances à la famille de l’illustre disparu et lui souhaitons courage, réconfort et paix pour traverser cette dure épreuve de la vie.
Nous restons persuadés que le combat que mènent les justes finira par faire reculer les frontières des violations des droits de l’homme et des peuples et assurera le triomphe du bien sur le mal, l’altruisme sur l’égoïsme et la paix dans le monde.
Fait à Colmar, le 28 mai 2018
Dr Antoine Ati RANDOLPH